Nature

Type de chauffage

Puissance

CHAUFFAGE BOIS, CHAUDIERE, POÊLE, INSERT

Choisir le bon équipement pour se chauffer au bois et moins polluer

De nombreux français se chauffent déjà au bois. Et, avec la hausse du prix des énergies fossiles du gaz, du fioul , cette énergie séduit de plus en plus. Pour éviter d’augmenter les émissions de particules fines dans l’air extérieur, quelques conseils s’imposent.

18 résultats affichés

 Le rendement d’une cheminée ouverte est en moyenne de 15 % : quand vous mettez une bûche, 85 % de l’énergie qu’elle fournit part dans les fumées. La combustion du bois y est peu efficace, et génère des émissions importantes de polluants qui contribuent à dégrader la pollution de l’air extérieur.

Un poêle performant émet jusqu’à 10 fois moins de particules fines qu’un vieux poêle

Les poêles modernes sont de plus en plus performants :

  • les poêles à bûches (acier ou fonte) ont un rendement assez élevé à régime normal (70 à 85 %), plus faible au en allure réduite ;
  • les poêles à granulés classiques (acier ou fonte) ont un meilleur rendement (supérieur à 85 %).

Leur combustion est optimisée et ils rejettent peu de particules fines dans les fumées. En effet, si la combustion ne se passe pas bien (pas assez d’oxygène, trop d’oxygène, bois humide…), elle émet plus de polluants et renvoie moins de chaleur.

A l'instar de leur petit frère les poêles à granule, les chaudières à granulés automatiques froling ont des rendements très élevées grâce notamment à leur système de nettoyage automatique des échangeurs et de leur possibilité d'être à condensation.

Pour produire du bois de chauffage, on détruit des forêts : faux

La forêt croît chaque année en France. Tout le bois prélevé (pour le chauffage, le mobilier, le papier, la construction, etc.) ne représente que la moitié de l’accroissement naturel de la forêt en France. Et pour les années à venir, il n’est pas envisagé d’augmenter le prélèvement pour le bois de chauffage domestique.

Tous les déchets de bois des scieries et de l’élagage sont récupérés pour faire des granulés de bois. On optimise ainsi tout ce que l’on peut pour ne pas trop prélever sur la forêt.

Ainsi, 64 % du bois provient de la forêt (chêne, châtaignier, charme, hêtre, orme, etc.), 23 % de l’entretien des vergers ou de haies, et 13 % de la récupération.

source ademe

19 magasins en France20 magasins en France
Paiement sécuriséPaiement sécurisé
Retrait gratuit en magasinRetrait gratuit en magasin
Retour gratuit en magasinRetour gratuit en magasin
Réseau d'artisanUn réseau d'artisans